Actualités association

Philippe Le Nours se fait magicien auprès des enfants malades

Contrôleur de gestion d’un hypermarché à Bordeaux, Philippe Le Nours se transforme, deux fois par mois, en magicien pour les enfants hospitalisés, avec son association Magik’hôpital qui vient de recevoir le premier prix de la Fondation Auchan.

Philippe-Nours-controleur-gestion-hypermarche-Bordeaux-fonde-lassociation-Magikhopital-premier-Fondation-Auchan_0_730_547

Philippe Le Nours, contrôleur de gestion d’un hypermarché à Bordeaux, a fondé l’association Magik’hôpital, premier prix de la Fondation Auchan. / JJ Allevi

Pendant des années, aucun de ses collègues n’a su qu’il avait une double vie. Pour tous, Philippe Le Nours était uniquement le contrôleur de gestion de leur hypermarché, celui qui veille à ce que les objectifs soient atteints.

Les employés de cette grande surface, située à Bouliac, au sud-est de Bordeaux, étaient à cent lieues d’imaginer que le bras droit de leur directeur était aussi… magicien. Et surtout, qu’il se produisait bénévolement à l’hôpital pour égayer un peu le quotidien des enfants malades.

Une boîte de magie pour Noël

Le secret est désormais largement éventé. Il y a peu, Philippe Le Nours a remporté, avec son association Magik’hôpital, le premier prix national du concours de la Fondation Auchan pour la jeunesse (1).

Voilà près d’un demi-siècle que Philippe Le Nours a découvert la magie, à travers une boîte de prestidigitateur offerte par ses grands-parents, puis un livre découvert dans la vitrine d’une boutique de farces et attrapes. À son père, qui l’interroge sur ses projets professionnels, il répond alors : « magicien ! ».

« J’étais persuadé qu’avec une baguette magique, j’aurai le pouvoir d’aider les autres et de sauver le monde », se souvient cet homme de 57 ans, très marqué par les « valeurs d’amour et d’aide d’autrui » de sa grand-mère paternelle, à Sainte-Anne d’Auray.

« Magicien ? Ce n’est pas un métier ! » Le petit Philippe accepte la sentence paternelle sans broncher. Loin de son rêve de minot, il fait une école de commerce, puis entre chez Auchan en 1984. Chef du rayon fruits et légumes à Angoulême, puis contrôleur de gestion à Bordeaux, la magie semble alors bien loin.

« Faire abstraction de la pompe à morphine »

Jusqu’à cet apéritif où l’un des invités réalise quelques tours. « Mes yeux d’enfant se sont à nouveau ouverts », sourit Philippe Le Nours. Le souvenir des trucs appris dans la fameuse boîte de Noël – qu’il possède toujours – remontent à la surface. Quelques semaines plus tard, il fait son entrée au Cercle magique aquitain.

Il a alors une idée en tête : venir en aide aux enfants hospitalisés. En 2014, avec sept autres magiciens, il crée l’association Magik’hôpital Aquitaine. Depuis, ils se partagent entre le CHU et l’hôpital cardiologique du Haut-Lévêque à Pessac. Philippe Le Nours y passe deux vendredis après-midi par mois. « Les premiers temps ont été éprouvants, reconnaît-il. Il a fallu faire abstraction de la maladie, du goutte à goutte et de la pompe à morphine… »

Chaque année, Magik’hôpital distrait près de 2 000 enfants. « On ne les soigne pas, on fait juste disparaître leurs soucis pendant quelques instants, insiste le magicien amateur qui refuse le terme de mission. J’offre seulement un peu de mon temps, ce qui n’est rien comparé aux leçons de vie des enfants. »

Un engagement qui a conquis les 30 000 collaborateurs d’Auchan appelés à départager les 130 projets en compétition. Durant les trois prochaines années, la Fondation va verser 5 000 € par an à Magik’hôpital. « Cela va nous permettre d’acheter des boîtes de magie pour les offrir aux enfants, souligne-t-il. Mais aussi d’organiser davantage de spectacles. »

Source La Croix Jean-Jacques Allevi (à Bordeaux), le 05/10/2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s